Classiques

Déjà à la Renaissance, les grands peintres tels que Léonardo de Vinci, Albrecht Dürer ou plus tard Rembrandt ont écrit plusieurs traités sur l’anatomie humaine, s’intéressant aussi particulièrement au sujet du portrait. Ils étaient intéressés par tout type de connaissances pouvant aider à représenter une personne de manière plus exacte et plus naturelle, dans différentes positions et de tous les points de vue possibles.

 

leonardo

Leonardo da Vinci

Les photographes d’aujourd’hui

Pour les photographes d’aujourd’hui, ce sujet est toujours d’actualité car chaque changement de position de la tête du portrait modifie déjà le contour et le mouvement des lignes. Tout comme ils peuvent modifier les textures. Et surtout, à chaque mouvement différent de la tête, nous modifions les formes, la composition et, ce qui est encore plus important, la relation entre les éléments du visage.

 

fases02

Analyser les visages

C’est pourquoi, avant de prendre l’appareil photo et de commencer à prendre des photos, nous devons effectuer un travail préliminaire important et examiner en détail le visage que nous allons représenter. Chaque personne est différente, nous devons d’abord comprendre quel est le type de visage de la personne qui se trouve devant nous (rond, carré, rectangulaire, etc.)

caras

Questions clés

Quelles sont les proportions du front, du nez, des lèvres, des pommettes, du menton, des yeux?

Quelle est la distance entre tous ces éléments ?

Quelle position de l’appareil photo (au niveau des yeux, plus haut ou plus bas) par rapport au visage dois-je mettre pour ne pas abîmer le visage et pour prendre une photo qui le favorise ?

Quel est le bon et le mauvais côté de la personne photographiée ?

Quel schéma d’éclairage dois-je utiliser pour réaliser un bon portrait ?

Quel type d’objectif dois-je utiliser ?

rostro

Toutes ces questions doivent être posées par un vrai portraitiste avant de commencer à prendre des photos. Nous répondrons à toutes ces questions petit à petit dans les articles de ce blog.

Aujourd’hui, nous allons nous consacrer plus particulièrement aux positions de tête dans le portrait classique.

Toute la variété des positions de la tête peut être réduite aux cinq principales :

 

1. En face

La position totalement symétrique, lorsque les deux oreilles sont visibles.

frente

Photo: Anka Zhuravleva

 

2. Légèrement incliné

La personne tourne un peu la tête de sorte qu’une des oreilles n’est plus visible. Il est très important d’être conscient de tous les contours que vous créez dans vos images. Les lignes ne doivent pas être confuses, mais claires. Faites donc très attention aux cheveux et surtout aux oreilles, qui doivent être visibles ou disparaître complètement. Les petites pièces, qui ne sont pas comprises, ne font que créer une confusion pour les yeux du spectateur.

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

3. Demi-profil classique

On place le bout du nez au centre d’une des joues.

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

4. Un profil à moitié critique

On place le bout du nez sur le contour d’une des joues.

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

5. En profil

C’est la projection d’un côté du visage.

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

—-

Il y a deux autres postes qui sont généralement moins utilisés.

6. Un profil moins tourné

Il s’agit de la position entre le milieu de profil critique et la position de profil. Cette position dans le portrait classique n’est pas très populaire car dans ce cas, lorsque le nez sort de la ligne du contour de la joue, l’œil le plus éloigné est un peu recouvert par la ligne du nez, ce qui déforme le visage. Ce type de profil n’est pas favorable à tous.

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

7. Un profil plus tourné

C’est la dernière position qui suit le profil normal. Elle est considérée comme n’étant pas l’une des façons les plus courantes de faire un portrait, car elle déforme beaucoup les formes et les volumes de la personne représentée. Mais je le répète, c’est dans le portrait classique. De nos jours, elle est souvent utilisée en photographie.

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Foto: Anka Zhuravleva

Photo: Anka Zhuravleva

 

Détails

L’utilisation de toutes ces positions dépend de nombreux facteurs, tant objectifs que subjectifs. Surtout, avant d’expérimenter l’un de ces profils, nous devons nous assurer qu’ils favorisent le type de visage et de tête que nous avons devant la caméra. Par exemple, il n’est pas recommandé de photographier tous les visages ronds de face, d’ailleurs avec le schéma d’éclairage frontal, car de cette façon, ce type de visage apparaîtra encore plus large. Au contraire, en utilisant le profil critique pour ce type de visage, nous pouvons créer une image beaucoup plus adéquate. Le facteur subjectif est la façon personnelle de voir de chaque photographe. Il est bien connu qu’une même personne peut changer beaucoup selon le photographe qui a pris la photo.

Revoyons encore une fois toutes les positions de tête que nous avons vues aujourd’hui:

fases_cabeza_

Maintenant, prenons l’appareil photo en main et entraînons-nous !

Merci beaucoup à Anka Zhuravleva de m’avoir permis d’utiliser ses superbes images dans cet article.

%d blogueurs aiment cette page :